Les appels d’offre faisant l’objet de travaux de peinture sont les plus fréquents sur le marché, que ce soit dans la rénovation ou dans le neuf. Même avec cette tendance positive de ce secteur d’activité, il est important de toujours soigner sa candidature, d’autant plus que les concurrents sont nombreux. Pour ce faire, il est primordial d’avoir un mémoire technique pour travaux de peinture de pointe. Pour que ce dernier puisse devancer tous les autres documents du même type, les informations suivantes sont requises. Une longue présentation, toute une liste de référence, des prix attractifs sont importants, certes, elles concernent surtout la mise en avant du savoir-faire de l’entreprise dans la peinture.

Les moyens humains et matériels

Dans votre mémoire technique pour travaux de peinture, il faut que vous démontriez que vous avez les moyens pour mener à bien la mission conférée. Ces derniers englobent aussi bien les efforts humains, mais également le déploiement de matériels. Ces deux catégories de moyens doivent ainsi être brièvement présentées dans la note technique. Ainsi, les détails sur le personnel seront appuyés par leur CV respectif en plus des tâches et spécialités qui leur seront conférées. Les matériels s’illustreront à travers leur attribution respective dans le chantier.

La méthodologie

Les réponses sur cette partie de la note technique sont diverses. Quoique, elles sont à adapter suivant les demandes prescrites dans le dossier de consultation. L’essentiel sera de faire coïncider la méthode avec les spécifications du chantier. L’erreur à ne pas produire sur cette partie serait de calquer une organisation menée dans un ancien chantier similaire. Celle-ci, si elle avait abouti, pourrait servir cependant de référence aux yeux des acheteurs, synonyme d’expérience et de maitrise des travaux.

Le planning

Aux yeux des acheteurs, la mise à disposition d’un planning détaillé est un signe de professionnalisme certain. Ainsi, dans votre mémoire technique pour travaux de peinture, il est recommandé d’apporter des prévisions de réalisation. Le plus souvent, ce retroplanning est illustré dans un tableau clair ou encore un croquis facile à comprendre.

La qualité

Pour évoquer la qualité dans un mémoire technique pour travaux de peinture, il faudra soumettre des prestations qui sont mesurées. Pour donner encore plus de crédibilité à la note technique, des normes ou encore des certifications sont à expliciter de la manière la plus concise et claire possible.

La gestion de l’environnement

La gestion de l’environnement est un véritable enjeu dans la réalisation des travaux de peinture. Nuisances, déchets et autres doivent être des points maitrisés dans la memoire technique peinture. UN chapitre est à consacrer sur le sujet. Toutefois, il est à noter que les engagements doivent se faire uniquement en ayant les moyens.

Le point sur les matériaux de construction

Cette partie peut être déplacée dans les annexes ou encore faire-valoir dans un chapitre indépendant de votre note technique de travaux de peinture. L’essentiel sera de toujours garder la fluidité de la lecture. De plus, la plupart des entreprises s’approvisionnent auprès de fournisseurs connus, leurs noms peuvent également être mentionnés pour rassurer encore plus l’adjudicateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.